Les chemins qui mènent à la passion du fer sont multiples. Les miens passèrent par le cirque et le théâtre de rue. Mon intérêt va à la réalisation de structures, décors et objets… Tout travail plastique nécessaire à la mise en place d'un spectacle.
À ce moment-là j'approchais de la forge mais ne le savais pas encore.
Et puis un jour, l'évidence.

De toutes les nombreuses matières que je travaillais, le fer m'intriguait le plus, m'attirait par sa complexité. Cet élément froid et rigide devient souple et tendre quand on le réchauffe. Ces contrastes en font une matière passionnante et surprenante. C'est un bonheur de le voir se métamorphoser au gré de ma convenance. Concevoir des objets uniques et utiles me plaît.
Tout est inspiration, la nature, l’amour, la poésie, les gens que je rencontre.
Tous les instants d’émotion, de sensation nourrissent cette inspiration.
Des créateurs tels que Gaudi, Raymond Morales, Albert Paley et bien d'autres me stimulent sans cesse.

 

 
 
Site modifié le 19. 04. 2016